HISTORIQUE

 « Si les Comités Inter-Pays n’existaient pas, il faudrait les inventer »
RI Président Frank Devlyn à Lille 25 mars 2001
 
Nés en Europe après les 2 guerres mondiales entre la France et l’Allemagne, les comités s’appuient sur les relations bilatérales entre rotariens, pour offrir plus de possibilités à la compréhension mondiale.
C’est à la Convention internationale de Vienne en Autriche en 1931 que les past gouverneurs Otto Boelher (RC Vienne, Autriche) et Georges Benardot (RC Paris, France) jetèrent les bases du “petit comité franco allemand”.
Ce comité cessera son activité en 1937 en raison de l’interdiction des rotary clubs allemands et autrichiens par le pouvoir nazi.

Ce sera le 23 mai 1950 à Strasbourg, lors de la conférence du district 70 (qui s’étendait alors de Dunkerque à Strasbourg) que les gouverneurs Robert Haussman (RC Stuttgart, Allemagne) et Roger Coutant (RC Lille, France) créeront officiellement le premier comité interpays entre la France et l’Allemagne.
En ce jour mémorable, fut également adoptée par les 24 clubs allemands une résolution contre les agressions dirigées contre les droits de l’homme. Comme l’a dit Robert Haussman, «les rotariens doivent maintenant être à l’avant-garde de l’idéal de paix».
Cette année 1950 n’est pas neutre, les institutions internationales et intergouvernementales, tant attendues, commençaient réellement à fonctionner. Ces institutions capables de garantir l’expression des valeurs humanistes, sur lesquelles se fondent les civilisations. Capables également d’instaurer entre les populations de différentes nations un climat d’écoute et de solidarité.

Car c’est bien comme réponse à cette immense préoccupation qu’ont été créées l’organisation des Nations Unies et ses agences par lesquelles, les 51 états fondateurs considéraient assurer durablement les conditions de la paix et du développement humain dans le monde.
C’est dans ce même esprit et avec le même objectif d’éveil des consciences que les rotariens français et allemands ont établi le premier comité interpays.
 Serge Gouteyron
Past Président et Président d'Honneur des CIP

   
- - - - - - - - - -   
 
20 mai 1950 - Déclaration faite par Robert Haussmann au District 70 de la Conférence Rotary à Strasbourg (F)

- - - - - - - - - -

“ Edification de la Paix ”
Après la charte des Comités Inter-Pays entre la France et l'Allemagne en 1950 tout un réseau de Comités Inter-Pays se sont développés en Europe et dans le monde entier.

En commençant tout d'abord avec le jumelage de clubs à travers les pays, les contacts internationaux entre Rotariens ont augmenté dans un esprit de tolerance et de compréhension.
Très rapidement les Rotariens, clubs et districts des deux pays formant un Comité Inter-Pays se sont rendus compte que du seul fait de travailler esemble sur des projects communs, des actions et des initiatives, ils pouvaient promouvoir la paix à travers une meilleure communication et une compréhension mutuelle.
Aujourd'hui les Comités Inter-Pays sont actifs bien audelà de l'Europe. Les quelques 300 Comités Inter-Pays en Europe, Afrique, Asie, Amérique du Nord et du Sud exercent des activités sur le pays pour des efforts humanitaires bilatéraux et de paix, en utilisant tout le programmes et initiatives du Rotary International et en donnant une priorité à ceux qui peuvent préparer le terrain pour la paix entre les pays et dans le pays lui-même.

 

Français